2016

J’ai des palpitations.

Je me fais du soucis à l’idée qu’une personne que j’apprécie puisse ne plus faire partie de ma vie.

Je sais que cette attitude n’est pas constructive.

Me faire du soucis pour quelque chose sur laquelle je n’ai aucune emprise, c’est me gâcher du temps précieux dans le ici et maintenant.

Je respire.

Je reviens à l’instant présent.

2017

Aujourd’hui, nous sommes allés en voiture jusqu’à Ollon.

On s’est baladé dans le village.

Seulement, j’avais terriblement mal à mes articulations.

Mon plaisir en a été quelque peu gâché.

Alors, on n’a pas eu l’occasion de faire une trop longue promenade.

De retour à la maison, nous avons fait le dîner en deux étapes.

Après avoir mangé la salade, Yves est allé faire une promenade.

J’en ai profité pour aller m’allonger une heure.

En fin de journée, je me suis sentie mieux. J’ai pu faire le repassage.

Actuellement, la tempête s’est levée.

Le vent souffle fort.

Quel bonheur d’être à l’intérieur.

2018

Aujourd’hui, PetitBambou m’a envoyé ce message :

Mettre un pied devant l’autre. Nous faisons,  plusieurs fois par jour,  l’expérience de notre équilibre. 

Quand prenons-nous réellement conscience de cette capacité incroyable : tenir droit sur nos deux pieds et nous mettre en mouvement en les posant l’un après l’autre sur le sol ?

Marcher est si machinal que nous avons naturellement oublié nos premiers pas de bébé : quand tenir debout était un challenge de tous les instants.

Et si vous choisissiez, dans vos trajets quotidiens, de prendre conscience de vos pas ? Ne changez pas votre vitesse. Ne perturbez pas votre équilibre. Si vous le souhaitez, si vous y pensez, je vous invite à être attentif au rythme de vos pas sur le sol.

Observez simplement : vous ne marcherez plus comme avant.

A bientôt,

Petit BamBou

Chaque matin, j’apprécie de pouvoir débuter ma journée avec une séance de médiation guidée.

J’ai le sentiment d’être ensuite plus calme et plus concentrée.

Ça me fait beaucoup de bien.

J’aime beaucoup cette chanteuse.

Samedi, j’ai effectué le ménage tout en l’écoutant.

Je me suis surprise, plus d’une fois, à être dans une sorte de transe.

Je reconnais que le rythme de ses chansons m’emporte toujours assez loin.

Mon bonheur du jour

Être allée rendre visite à ma nièce Nora.

Chacune de mes visites est un bonheur indescriptible.

Je suis émerveillée par notre lien d’amitié.

Alors que je suis sa tante, notre relation est faite de beaucoup d’amour et d’amitié.

J’admire la jeune femme pleine de ressources qu’elle est.

Ce soir, j’ai eu le privilège de rester avec ses deux filles pendant qu’elle était en réunion avec son aînée.

Un moment de pur bonheur avec ma filleuil Céleste.

La vie m’a fait un joli cadeau en me donnant la possibilité d’être sa marainne.

Ce soir, j’ai réalisé ce que le fait de transmettre signifie vraiment.

J’avais fait du tri dans mes bijoux.

J’ai eu l’occasion de lui remettre quelques bracelets.

En voyant son bonheur de pouvoir les porter, mon cœur a bondit de joie.

Savoir qu’un jour, elle pourra recevoir mes bagues et autres bijoux, les larmes me sont venues aux yeux.

Merci ma chère Nora pour tout cet amour que tu me donnes.

Merci pour la petite Céleste, c’est un beau cadeau de la vie.

Je vous aime si fort.

Publicités